We’ve noticed that you are browsing from United States, would you like to visit our website?

Visit Website No Thanks

Bien choisir son détecteur de fumée

Il existe toute une gamme de détecteurs de fumée sur le marché. Chaque détecteur est légèrement différent et remplit des fonctions différentes. Veillez à acheter celui qui convient à votre logement et à l’installer correctement. N’oubliez pas de tester régulièrement ou de remplacer les piles pour garantir le bon fonctionnement du signal sonore.

Smoke Detectors

Détecteurs ioniques

Ce sont souvent les détecteurs les moins onéreux. Si vous avez un budget limité, il s’agit peut-être de la meilleure option. Les détecteurs ioniques contiennent une très petite quantité de substance radioactive. Placée entre deux électrodes, elle ionise l’air et fait circuler le courant entre les deux électrodes.
Ces deux électrodes sont très sensibles aux petites particules de fumée générées par une combustion vive avec flammes (par exemple, papier ou bois).Ils détectent ce type d’incendie avant que la fumée ne devienne trop épaisse. Les détecteurs ioniques sont légèrement moins sensibles aux feux de combustion lente ou aux feux couvants, qui dégagent de plus grandes quantités de fumée.

Détecteurs de fumée optiques (photoélectriques)

Ils sont plus chers. Ils contiennent une cellule qui émet un rayon lumineux dans une chambre optique de façon à ce qu’il n’atteigne pas la cellule photoélectrique. En cas d’incendie, la fumée pénètre dans la chambre optique, où le faisceau de lumière est dispersé et touche la cellule photoélectrique, ce qui déclenche l’alarme. Les détecteurs optiques sont plus efficaces pour détecter les plus grosses particules de fumée, lorsque le feu couve pendant longtemps (mousse, tissu d’ameublement, câbles revêtus de PVC, etc.). Toutefois, ils sont moins sensibles aux feux à combustion vive avec flammes.

Détecteurs de fumée combinés

Ces détecteurs combinent la méthode ionique et la méthode optique pour détecter les feux de combustion lente, les feux couvants ainsi que les feux à combustion vive avec flammes. Ces modèles associent aujourd’hui le meilleur de ces deux technologies.

Détecteurs de fumée à pile

Leur pile doit être changée tous les 12 mois. Mais certains détecteurs de fumée sont maintenant vendus avec une pile étanche d’une durée de vie de 10 ans.

Détecteurs de fumée sur secteur

Ces dispositifs ont l’avantage de ne pas nécessiter la vérification et le changement de pile chaque année. Les experts suggèrent toutefois d’installer un détecteur à pile de secours pour plus de sécurité.

Détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone

Ces modèles réunissent les deux types de détection indispensables en un seul dispositif optique également capable de détecter le monoxyde de carbone. Cela permet de réduire les coûts et l’entretien.

Quel détecteur faut-il choisir ?

Les experts conseillent d’installer différents types de détecteurs dans chaque maison : l’un pour détecter les feux à combustion vive avec flammes et l’autre pour les feux couvants, en combinant les dispositifs à pile et ceux sur secteur. Le détecteur de monoxyde de carbone est indispensable si votre maison est équipée d’un chauffage central au gaz. N’oubliez pas que les dispositifs d’alarme et de détection doivent être conformes à la norme BSI. Ils doivent porter le logo correspondant. Si vous ne savez pas quel est le bon détecteur pour vous, nous vous conseillons de contacter la caserne de pompiers la plus proche de chez vous.

Nous contacter

Vous avez une question concernant les produits Zip® ou avez besoin d’aide ou de conseils ? N’hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons avec plaisir.

Nous contacter

Choose your country